Crise post-électorale-Gabon: la communauté Omyènè hausse le ton !

Incarcérations et intimidations, la communauté Omyènè du Gabon s’est insurgée contre le harcèlement dont elle fait l’objet par le pouvoir d’Ali Bongo Ondimba. Une posture qu’elle a dénoncée au cours d’une déclaration de presse ce samedi 22 octobre 2016 à la chefferie Mpongwé sis à Acaé, au sud de libreville.img-20161023-wa0041

Le sujet principal qui a dominé la rencontre d’entre les journalistes et la communauté Omyènè de l’Estuaire, du Moyen Ogooué et de l’Ogooué Maritime a bien été le harcèlement dont sont victimes les membres de cette communauté à la suite de l’élection présidentielle d’août 2016 dernier.

Pour illustrer ces assertions, les porte parole de cette communauté s’est appuyé sur « l’arrestation du capitaine de frégate Remanda-Ndinga Christian et de Monsieur Retende Ndiaye Annicet qui, depuis bientôt deux mois sont incarcérés » a déclaré Dany Issembe, porte voix de la communauté Omyènè.
LA communauté Omyènè du Gabon, convaincu de l’innocence de ses fils affirme que le seul reproche faite à ses compatriotes réside dans leurs proximités d’avec le principale opposant d’Ali Bongo Ondimba « l’un et l’autre est proche collaborateur de Jean Ping qui, comme chacun le sait, revendique sa victoire à l’élection présidentielle d’août 2016 » a affirmé Dany Issembe.

Pourtant, loin de consacrer cette rencontre à ses deux seul cas, elle a tout aussi dénoncée les arrestations du colonel Nwéré Dominique, du colonnel Makita Niembou « tout deux retraités » ainsi que Bertrand Zibi Zibi Abeghe, Mihindou –Mi-Nzamba Karl, Ollo-Obiang Firmin, Amiang Landry Whashington, Mamboundou Enrique, Ekorezok Rodney, Koumba Essiane Cyrlin et Ondo Abessolo Roger et d’appeler à leur libération immédiate et sans conditions.
La communauté Omyènè à dans le même temps fustigée l’attitude de la communauté internationale sachant ces faits « d’une violence flagrante des droits humains les plus élémentaires des citoyens » qui pour elle « semble se draper du manteau sacro-saint principe de la souveraineté et de la non-ingérence, principe devenu désuet tant les autorités au pouvoir foulent constamment au pied les règles élémentaires de protection des populations sous sa pseudo autorité » a déploré Dany Issembe.

Pour se faire entendre, la communauté Omyènè a annoncée mener dans des délais brefs, des actions pacifiques tout en appelant la communauté internationale à la vigilance sur les actions répressives du pouvoir d’Ali Bongo Ondimba.

TM



@Times Infos , est un journal Gabonais de presse en ligne, axé essentiellement sur l'actualité du Gabon et hors du Pays, sur tous les sujets d'informations, tant politiques, Economiques, social, santé, société et bien d’autres sujets qui minent l’actualité quotidienne. Nos équipes sont donc disponibles pour suivrent toutes vos activités, aussi , pour toutes collaborations, partenariats au Gabon et ailleurs, prière de nous joindre en cas de nécessité. veuillez en effet joindre notre rédaction en cas de besoin , aux contacts téléphonique et e-mail nommés ci-dessous. Mail: redaction@timesinfos.com Tel: +241 05629742 (whatsapp y est inclue) Facebook: @Redactiontimesinfos (Times Infos) Twitter: @timesinfos2


Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
WhatsApp chat