Ali Bongo Ondimba @TI

Gabon: Ali Bongo se dote d’une majorité de 98 sièges à l’assemblée nationale !

Se voir conforter son fauteuil de chef de l’État, et surtout avoir une majorité absolue ainsi qu’écrasante,  c’est du moins ce que revêt le résultat des élections législatives 2018 dont le parti démocratique gabonais, formation politique chère au numéro 1 gabonais,  Ali BONGO, vient de reconfirmer la force de cette grande machine au pouvoir depuis un demi siècle sans la moindre usure de rouille. 

Organisées en grande pompe dans le pays, les élections jumelées,  législatives et locales ont permis au parti de masse de se hisser à nouveau dans les meilleurs résultats de la chaîne politique après les différentes rencontres dans les urnes.

C’est donc 98 sièges que ladite formation politique vient de rafler et se positionne comme toujours à la majorité écrasante au sein de la première chambre du parlement,  l’assemblée nationale.

Ainsi, une position qui donne au Chef de l’État gabonais, des assurances fortes quant à l’avenir des futures échéances électorales de 2023.

Voici en somme la Configuration de la nouvelle Assemblée nationale après les deux tours des législatives :
Parti démocratique Gabonais (PDG) – 98 députés
Les Démocrates (LD) – 11 députés
Indépendants – 8 élus
Restauration des Valeurs Républicaines (RV) – 6 députés
Sociaux-démocrates du Gabon (SDG) – 5 députés
Rassemblement Héritage et Modernité (RH&M) – 4 députés
Parti social-démocrate (PSD) – 2 députés
Union Nationale (UN) – 2 députés
Cercle des libéraux-réformateurs (CLR) – 1 député
Démocratie Nouvelle (DN) – 1 député
Front d’égalité Républicaine (FER) – 1 député
RV/PDG – 1 député
Union pour la démocratie et l’intégration sociale/Parti démocratique Gabonais (UDIS/PDG) – 1 député
Union pour la Nouvelle République (UPNR) – 1 député.
A ce jour, précise le CGE, 142 sièges sont pourvus, sur les 143 que comptera la nouvelle assemblée, au bénéfice du redécoupage qui a été effectué en 2017 dernier.
Il reste donc à pourvoir, le siège du canton Elelem dans la province du Woleu-Ntem.

Times Infos

Par Hervé MABICKA.

 




Laisser un commentaire

error: Content is protected !!