actualité @TI

Gabon : Brice LACCRUCHE ALIHANGA, victime d’un vaste complot de destitution !

Plus rien n’étonne les gabonais,  du moins certains proches du DC actuel d’Ali BONGO, Brice LACCRUCHE ALIHANGA alias la machine, comme le surnomment ses collaborateurs très proches. L’homme serait l’unique cible à cribler de bales, pour faire tomber de son perchoir.

« Ali BONGO avait effectué le meilleur choix en mettant à ses cotés, Brice LACCRUCHE ALIHANGA, pour mettre en musique et sans réticence, les réformes dont on réalise la productivité », nous rappelle un anonyme.

« Le DC ALIHANGA serait l’homme qui dérange au plus haut point. Mais il faudrait mettre des véritables leviers pour l’évincer du haut de son fauteuil, pour ne plus subir le courage qu’il a de faire aboutir la vision d’Ali BONGO, celle de faire du Gabon un pays émergent à l’horizon 2025 », d’après un proche du régime en place qui estime que le DC doit sauter.

Ce sont donc des coups d’État manqués, mis à son dos, des pseudos détournements montés de toutes pièces, des articles de presse tant sur le plan national qu’à l’international et  bien d’autres maux qui défraient la chronique et surtout le quotidien du DC actuel d’Ali BONGO, visiblement pour salir son image auprès du Chef de l’Etat gabonais.

« Le gabonais n’aime pas l’évolution, il préfère être dans un sommeil profond et vivre dans des conditions misérables. Il se refuse toutes éventualités de voir le pays avancer et de s’inscrire dans le concert des grandes nations. Vous comprenez bien par là que la position de Brice LACCRUCHE ALIHANGA dérange plus d’un parce que, depuis qu’il est à ce poste, le pays bouge positivement », s’est exprimé Amir Alexandre Carron, activiste gabonais, proche du pouvoir en place.

Selon certaines sources concordantes, le demi-frère du Président, Frederick BONGO, l’actuel patron des services de renseignement, serait derrière cette cabale, accompagné de certains barons du régime en place. Selon eux, la tête de Brice LACCRUCHE ALIHANGA ne devrait plus y être. Une situation qui met le pays à mal, profitant de l’état de santé actuel d’Ali BONGO, qui se remet de sa période de convalescence à Rabat au Maroc.

Nous y reviendrons…

Times Infos

Par Lucifer MOUKAMBI.




error: Content is protected !!