l'un des batiments demolis @TI

Gabon : Estelle Ondo empêche la rentrée scolaire à l’école publique communale de Mekaga ! 

Les élèves et parents d’élèves de l’école publique communale de Mekaga ne savent plus à quel saint se vouer. Près de deux semaines après l’annonce de la rentrée des classes, les infrastructures de cet établissement situé dans le deuxième arrondissement de la commune d’Oyem ne sont toujours pas opérationnelles. 

l’intérieur d'une salle de classe copieusement delaissée @TI

l’intérieur d’une salle de classe copieusement délaissée @TI

Dans son opération de charme de la période de pré-campagne, l’actuelle ministre de l’Industrie et l’Entrepreneuriat, chargée de la Décennie de la femme avait entrepris des travaux de démolition de certains bâtiments de cette école en vue de leur réfection. Plusieurs mois plus tard, les bâtiments sont restés en ruines, rendant ainsi impossible la rentrée effective des classes.

Plus tard, le gouvernement va à son tour entreprendre d’autres travaux au sein du même établissement. Des travaux restés inachevés tout comme ceux lancés par Estelle Ondo. Une attitude qui ne saurait s’expliquer de la part du membre du gouvernement qui sollicite pourtant les suffrages des habitants du deuxième arrondissement d’Oyem pour un mandat de député.

plafond d'une salle de classe abandonnée à elle-meme @TI

plafond d’une salle de classe abandonnée à elle-même @TI

Pour rappel, candidate indépendante aux législatives 2018, Estelle Ondo est en ballotage au second tour avec Antoine Menie m’Eyi, candidat du Parti Démocratique Gabonais (PDG). Prévu pour le 27 octobre 2018, l’état d’abandon de l’école publique communale de Mekaga aura t-il raison de la ministre dans les urnes? Les parents d’élèves qui votent au centre de cette école, l’un des plus stratégiques du deuxième arrondissement d’Oyem, vont-ils finir par exprimer leur mécontentement dans l’isoloir?

Times Infos

Par PB.




Laisser un commentaire

error: Content is protected !!