MOTO à ONGA @timesinfos2

Gabon : Évacuation sanitaire à Moto à ONGA !

Ce lundi de Pentecôte a été particulier pour les populations de la commune d’Onga dans le Haut-Ogooué.   Un enfant âgé à peine de 4 ans, souffrant d’anémie sévère a été évacué à l’aide d’une moto pour rejoindre la capitale provinciale Franceville soit à 160 km d’Onga. 

Une scène digne d’un feuilleton nollywoodien, s’est produit du côté d’Onga dans le département de la Djoué où un enfant âgé seulement de 4 ans a dû subir une évacuation sanitaire à moto dans l’indifférence totale du personnel soignant.

L’enfant souffrant d’une anémie sévère devait être évacué mais faute de moyen roulant au Centre Médical d’Onga, les parents de l’enfant on du opter pour une évacuation peu orthodoxe c’est-à-dire à bord d’une moto.

C’est aux environs de 9h, que la maman de l’enfant et le conducteur de l’engin à deux roues ont quitté la petite commune d’Onga pour rejoindre l’hôpital Amissa BONGO à Franceville. Ils ont parcouru 160 km dans des conditions anormales,  pour un patient qui doit bénéficier des soins urgemment, le Saint-Esprit n’aurait pas choisi meilleure moment pour descendre et accomplir un miracle vu que l’évacuer a été mis hors de danger  vers 15h.

Les populations de cette petite commune se posent plusieurs interrogations à l’heure actuelle ;  A quand l’application des mesures annoncées par le Président de la République notamment la mise à disposition des véhicules médicalisés sur toute l’étendue du territoire national ?
Rappelons à toute fins ambulance que la route ralliant Onga à Akieni se trouve dans un piteux état voire impraticable. La seule ambulance qui servait encore dans ce centre médical est OUT depuis des mois.

Pour se rendre dans ce département de la Djoué, il faut avoir un véhicule 4×4 ou encore une moto.
En dépit, des mesures prisent chaque jour, des textes et  d’ordonnances qui circulent dans différents départements ministériels, les conditions sanitaires des gabonais restent encore très peu améliorés. Il ne passe aucune semaine sans que ce genre d’histoire  vienne ternir l’image de ce domaine respectable qu’est la santé.

Times Infos
Par Carel OKAYE.

 

 

 




error: Content is protected !!