faussaire d'ivoire @DR

Gabon : importante prise d’ivoire à Mayumba, près d’une dizaine d’éléphants tués !

Les agents des forces de l’ordre ont saisi une importante quantité d’ivoire le samedi 13 avril 2019 à Mayumba, ville du sud-est du Gabon.  Cette nouvelle prise des défenseurs de la faune sauvage est un grand coup contre la criminalité faunique. 

saisie d'ivoire @DR
Des cartons contenants des ivoires d’éléphants @DR

Au moins huit éléphants ont été tués pour obtenir leur ivoire. Tout est parti d’une information livrée par une personne de bonne volonté. Il s’agissait d’une transaction suspecte portant sur des produits illicites. Prise au sérieux par les forces de l’ordre, ladite information va donner lieu à une mission organisée conjointement  par les agents de la police judiciaire de Tchibanga et de la direction provinciale des Eaux et Forêts de la province de la Nyanga. La mission était appuyée par des membres de l’ONG Conservation Justice. 

L’équipe va donc se rendre au petit matin dans la ville de Mayumba où la transaction devait avoir lieu. Le flair des officiers de police judiciaire (OPJ) va permettre de constater des mouvements suspects d’un individu transportant plusieurs cartons de marchandises non identifiées au levé du jour. Après quelques instants d’observation, les agents vont intervenir alors que le suspect s’apprêtait à effectuer une transaction commerciale dans la chambre d’un hôtel. Mis aux arrêts, il ne tardera pas à se présenter sous le nom de Fabrice Biakeu, sujet d’origine Camerounaise né à Douala le 17 juillet 1986. Il poursuivra en prétendant être naturalisé gabonais. Aussi, la fouille exécutée dans la chambre va permettre de découvrir dissimulée dans les cartons, une quantité importante  de pointes d’ivoire sectionnées en plusieurs morceaux. Soit 16 pointes sectionnées en 28 morceaux et 2 pointes pour une masse d’environ 76 kg. 

une partie d'ivoire d'elephant @DR
Une partie d’ivoire d’éléphant @DR

Dans ses déclarations, le suspect Fabrice Biakeu avouera avoir acheté ces produits dans le but de les revendre à un prétendu commerçant de la ville de Mayumba. La perquisition menée au domicile du contrevenant a permis de dévoiler en outre une supercherie portant sur l’identité de ce dernier. En effet, la copie d un récépissé de carte nationale d’identité du Gabon a été retrouvé dans sa chambre et le présentait comme s’appelant Elvis Jackson MESSI M’EDZANG, de nationalité gabonaise. Interrogé à ce sujet, il révéla qu’il s’agissait là d’une fausse pièce d’identité élaborée à partir d’un cyber-café. 

Toutefois, la recherche du complice de ce trafiquant s’étant révélée veine, l’équipe a repris le chemin de Tchibanga où le suspect a pu être conduit et placé en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire en attendant d’être présenté devant le Procureur de la République pour répondre des chefs de détention, transport et commercialisation de produits d’une espèce intégralement protégée, délits prévus et punis par les dispositions des articles 92, 274 et 275 du code forestier gabonais. Mais très probablement, il devrait également être poursuivi pour faux et usage de faux. Dans tous les cas, son complice demeure activement recherché. 

Times Infos

CONSERVATION JUSTICE.



@Times Infos , est un journal Gabonais de presse en ligne, axé essentiellement sur l'actualité du Gabon et hors du Pays, sur tous les sujets d'informations, tant politiques, Economiques, social, santé, société et bien d’autres sujets qui minent l’actualité quotidienne. Nos équipes sont donc disponibles pour suivrent toutes vos activités, aussi , pour toutes collaborations, partenariats au Gabon et ailleurs, prière de nous joindre en cas de nécessité. veuillez en effet joindre notre rédaction en cas de besoin , aux contacts téléphonique et e-mail nommés ci-dessous. Mail: redaction@timesinfos.com Tel: +241 05629742 (whatsapp y est inclue) Facebook: @Redactiontimesinfos (Times Infos) Twitter: @timesinfos2


error: Content is protected !!
WhatsApp chat