tonangoye au centre @timesinfos2

Législatives 2018 au Gabon : Philippe Tonangoye se hisse dans les rangs des candidats ! 

Le samedi 10 février 2018,  dans u hôtel de Libreville que, Philippe TONANGOYE a annoncé lors d’une réunion des ressortissants du département de la LOPÉ, qui est un département du Gabon, dans la province de l’Ogooué-Ivindo dont le chef-lieu est Booué, qu’il se présente officiellement comme candidat aux prochaines élections législatives.

En présence de certains notables de cette localité, il a donc souhaité partager son projet mais prendre l’avis des uns et des autres sur la question.

Après la nouvelle rebondissant de la candidature de son frère GUY MAIXANT MAMIAKA au deuxième siège de Moukeko, les ressortissants de cette localité se posent la question de savoir si il a réellement la carrure et les armes nécessaire pour battre un candidat en lisse du Parti Démocratique Gabonais (PDG), parti majoritaire au pouvoir. 

Mr « Essayons » comme l’ont affectueusement surnommé les gens de sa localité, n’a pas manqué de dire qu’il n’est pas candidat contre une quelconque personne, mais que ses objectifs sont d’apporter sa pierre à l’édifice et concourir au développement de sa localité. Pour lui, la politique est l’art de s’occuper des autres selon lui, « lorsqu’on est élu ou nommé en politique, il faut pouvoir prendre en compte les besoins des populations afin de mieux progresser ».

l'assistance à la rencontre @timesinfos2

l’assistance à la rencontre @timesinfos2

En l’état, difficile de dire que pourrait être la suite de l’aventure pour Philippe TONANGOYE, d’aucun pense qu’il ne puisse pas accéder à l’Assemblée nationale. Étant donné le scepticisme de certaines personnes présente lors de cette rencontre, on peut penser que le navire n’a peut-être pas encore trouvé le bon cap, car ils redoutent que le candidat qui se présentera au compte du Parti Démocratique Gabonais l’emporte étant donné la force de frappe dudit parti. Philippe TONANGOYE ne joue pas les héros conscient de la lourde tache qu’il a devant lui. Des mots reviennent à chaque fois “respect de la culture” “développement des infrastructures” loin des bisbilles, il souhaite remonter la pente. Il s’est par ailleurs beaucoup écharpé autour des questions portées sur les retombées économiques liées aux activités de ladite province. 

Il semble que ce soit un défi non seulement pour lui, mais aussi pour les électeurs qui décideront de voter pour lui, car remporter une élection n’est pas chose facile. En attendant le programme de sa campagne nous restons suspendus à cette nouvelle page que Philippe Tonangoye souhaite écrire dans l’histoire de la Lopé.

Times Infos
Par Rudy Ogoula. 

Facebook Comments